Poste de santé de Diamaguene

« La réhabilitation de la case de santé de Niakh Niakhal avait été un premier succès, assez inespéré pour nous.

De retour au Sénégal, nous avons repris nos visites dans les cases de santé alentour pour évaluer leurs besoins. Nous avons été interpellés par les habitants de Diamaguene eux-mêmes au sujet de leur poste de santé.

Il est situé dans la ville de Mbour, région de Thiès, qui compte 181 825 habitants pour un seul hôpital. Le Poste de Santé de Diamaguene, qu’on trouve en pleine ville, est donc particulièrement accessible et essentiel pour sa communauté.

Des médecins, infirmiers et agents de santé communautaires y assurent le quotidien pour une fréquentation de 35 personnes en moyenne par jour. Or ce Poste de santé n’avait pas été ré-équipé depuis 1995.

C’est donc vers lui que se sont concentrés tous nos efforts pour notre deuxième opération fin 2016, avec un dispositif inédit.

Une deuxième opération à l'élan solidaire élargi

Pour cette seconde collecte de matériel, le FDS La Coupole a réussi un tour de force : mobiliser le syndicat du secteur des établissements de santé et du grand-âge, le SYNERPA, et organiser la collecte sur 4 villes et 3 jours.

Grâce à l’engagement du SYNERPA à nos côtés, cette opération a dépassé les frontières régionales du Sud-est de la France, où nous sommes connus et implantés :  en plus de Marseille, Six Fours et Montpellier, elle a mobilisé de nombreux établissements de Bordeaux et Toulouse.

Du 2 au 4 novembre 2016, ce ne sont pas moins de 4 camions qui ont rempli le conteneur de 40 tonnes de matériel et d’équipements médicaux à destination du poste de santé de Diamaguene, avec notamment un bloc opératoire complet, du matériel radiographique et ophtalmologique, des lits médicalisés, des concentrateurs d’oxygène, des montures de lunettes….

L’hôpital de Mbour aussi a pu bénéficier des dons tels que les défibrillateurs, soulève-malades…

Mais aussi des vêtements et des kits post-naissance pour les bébés de la pouponnière de MBour.

Dernière nouveauté, mais pas des moindres, nous avons reçu le don de 60 fauteuils roulants et déambulateurs pour enfants et adultes, cannes et béquilles…. Nous n’avons pas mis beaucoup de temps à leur trouver un lieu d’accueil, le centre socioprofessionnel des handicapés moteurs de MBour. Ce centre communautaire organise différents ateliers : couture, cordonnerie, reliure de livre et artisanat sénégalais.

Le consul général du Sénégal à Marseille a tenu à se rendre sur le site de collecte le dernier jour afin de saluer cette opération. Et du côté du Sénégal, nous avons pu à nouveau négocier avec l’administration l’exonération des taxes de douanes et le transport du contener jusqu’à Saly, le 8 décembre.

D’autres structures associatives, hors du milieu de la santé, ont aussi cette fois-ci tenu à s’engager à nos côtés, comme les Charly’s Boys, fan club du Rugby de la Seyne s/Mer, qui n’ont pas hésité à venir prêter « main forte » pour le chargement du contener à Marseille.

La folle inauguration de jour et de nuit, haute en couleurs et en musiques... ca se passe comme ça au Sénégal !

“Une inauguration EXTRAORDINAIRE ! 
Toutes les femmes du village ont mis leurs plus belles tenues de cérémonie ! Des surprises : un spectacle de théâtre dramatique présentant toutes les étapes de l’action et des sketchs sur la prise en charge du soin qui nous ont fait beaucoup rire….
Et de la danse traditionnelle bien sûr !”